Connexion

Récupérer mon mot de passe


[Livre] la vie de Grimhilde Sangrehall - Pretresse d'Arkay - Chevalier du premier cercle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Livre] la vie de Grimhilde Sangrehall - Pretresse d'Arkay - Chevalier du premier cercle

Message par Cybile/Grim le Ven 13 Jan - 15:34

Grimhilde Sangrehall
Baronne du Bas-Yorgrim,
Prêtresse d’Arkay, Chevalier du premier cercle


Voici le récit de la vie de Grimhilde Sangrehall

Chapitre 1 : L’enfance

Cette histoire commence en l’année 562 du second âge en bordeciel, dans les alentours de Vendeaume. Un petit Hameau  du nom de Bas-Yorgrim. C’est ici que vivait la Famille Pegalius. Le père, Un général impérial d’origine de Cyrodill avait, il y a une dizaine d’année, rencontré son épouse, qui était commerçante à Vendeaume. Puis les choses de la vie on fait qu’ils se sont attachés, se sont installés dans le hameau d’origine de la marchande. Il ont fondé une famille. Une petite fille est arrivée très peu de temps après cette union. Grimhilde, puis plus tard, deux jumeaux dont arriver pour compléter le foyer. Sous la coupe du père de la maman, le baron du bas Yorgrim, la vie de la famille était stable, et unie dans la joie et la bonne humeur.


Par une nuit d’hiver de l’an 573 du second âge, le feu crépite dans la maison Pegalius, les rires d’enfants avait laissé place au silence de la nuit. Seule la mère était encore debout, préparant le repas pour le lendemain, et de ranger la maison avant d’aller se coucher. Le père était partie en campagne depuis deux bon mois déjà. Dehors la neige tomber a gros flocons, mais tout était calme. Une heure après le coucher des enfants, un cri se fit entendre. Un cri de terreur retentit dans le village,  qui s’arrêta net. Cela ne présagea vraiment rien de bon. Effectivement un serf vient d’être tuer. Deux minutes après, la porte de la maison Pegalius se mis à trembler. Quelque chose était en train d’essayer de la défoncer. Une chose visiblement massive essaya de rentrer. Inutile de dire que la porte partie en morceau assez rapidement. Puis enfin la bête entra. Un Lycan, d’un pelage grisâtre clair, il se rua sur la mère qui était cacher sous la table, tremblante de peur. Le monstre l’attrapa  et lui mordit a grand coup de gueule l’épaule, et la fit voler a travers la pièce. Elle tomba au sol, inerte. La bête monta a l’étage et se dirigea dans la chambre des jumeau. En grognant. Les jeunes garçons étaient en train de dormir, La bête n'y fit aucun détail. Il en prit un par la taille, comme si c’était un jouet, mettant la tête du petit dans sa gueule, et lui arracha la tête, et se retourna vers l’autre petit. Lui, était bien réveillé. Essayant de lui sauter sur le dos, il vient à s’empaler sur les griffes du mastodonte, qui une fois embroché, lui mord l’épaule, et l’envoya valser comme une poupée. Le petit retomba mal, et se brisa le cou.


Pendant ce temps, Grimhilde était bien réveillée. Les bruits étaient horribles dans la maison,  elle descendit au rez de chaussé pris l’épée qui était au dessus de la cheminée, puis, voyant sa mère, elle remonta les marches quatre a quatre, et se dirigea directement dans les chambre des deux garçon. La bête était là, faisant face a la petite fille de 10 ans. Le mastodonte sauta sur la petite fille, et la bloqua au sol. Puis, commença a approcher ça gueule de la tëte de la petite fillette. Puis, pour on ne sait quelle raison, elle la fixe dans les yeux. Est ce le doute ? ou autre chose? on ne sait pas. Mais la petite fille, quant a elle n’hésita pas un instant, elle planta la lame dans la gorge du monstre. Surpris, le Lycan hurla, se tenant la gorge autant qu’elle pouvait, reculant puis tomba au sol.  Enfin la bête était au sol. Inerte. Morte.


La fillette soulagée d’un coté, mais terrifiée de l’autre, fonda en larme, voyant le désastre dans la chambre de ces frère. L’un la tète arrachée, l’autre mort sous le choc de l’impact. Elle vit la bête reprendre forme humaine. Regardant le visage de l’homme qui était devant elle, la fillette compris que la bête, n’était autre que son père. Elle courut au près de sa mère, pour essayer de lui dire, mais elle était inconsciente. Le Grand père entra en même temps accompagné des quatre gardes. Ils sécurisèrent la maison, puis le baron prit sa fille et la fillette par la main et les amena dans le manoir afin de soigner tout le monde et les éloigner du champ de bataille qu’était la maison après le passage du Monstre.

(J'ajouterai la suite plus tard ^^)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

@Arkon699
avatar
Cybile/Grim
Maitre de Guilde

Messages : 1436
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 37
Localisation : 03260

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum