Connexion

Récupérer mon mot de passe


Act 1 - Chapitre 12 : L'assombrissement de Nar Shaddaa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Act 1 - Chapitre 12 : L'assombrissement de Nar Shaddaa

Message par Rhyma le Lun 4 Jan - 13:28

Partie 1 :






On se demande parfois si tout cela vaut le coup. La vie que nous menons est-elle celle qu'il nous faut ? Nous correspond t-elle ? Nous avons tous un but, un objectif à remplir, ce dernier variant énormément d'un individu à un autre. Il faut admettre qu'il est nécessaire d'avoir une motivation pour avancer, sans cela on stagne et on entraîne le monde qui nous entoure avec nous. Alors lorsque l'on crois que rien ne va il est de notre devoir d'agir, de se battre... de combattre et ce que notre cause soit juste ou non. C'est ce que se répètent ceux, qui ont décidé de dédier leur vie à la quête illusoire d'une paix durable et par conséquent, paradoxalement, au combat. Et lorsque je regarde les membres de cet ordre réunis devant moi je suis ému à l'idée que tous semble prêt à donner leur vie pour réussir la mission que nous allons leur confier. Mais suis-je prêt, moi, Maître Istalyr, à les voir périr tout en ayant sur la conscience que j'en suis l'un des responsables ? Voilà ce que doit penser Maître Cybile chaque fois qu'elle nous confie une mission. Sa sœur avant elle, aussi...Idylodia.
 
 
Bien, alors écoutez moi bien. Maître Cybile étant partie sur Illum nous nous chargerons de superviser la reprise des positions de notre cartel sur Nar shadda. Expliqua de sa voit autoritaire qui lui était propre Maître Rhyma.
 
 
Un certain nombre des membres de l'ordre avaient répondu présent et ils se trouvaient tous dans le Spectre autour de la table sur laquelle un hologramme de la planète se trouvait. Tous écoutaient avec attention les ordres de mission du Maître jedi.
 
 
Nous nous séparerons en trois groupes afin de bien couvrir la zone du quartier rouge l'un sera dirigé par le Maître Istalyr, le second par le sergent Shonblaimis et je prendrais la tête du dernier.
 
 
Suite à la répartition des membres de l'ordre dans chacun des trois groupes Maître Rhyma se chargea de conduire personnellement le vaisseau de l'ordre en orbite autour de Nar shadda puis ils se rendirent via une des navettes sur la planète à l'endroit voulut.
 
 
Bon, Istalyr prenez le nord avec votre équipe, sergent shonblaimis occupé vous du sud-est je prendrais le sud ouest.
 
 
Peu de temps après les tirs et les coups de sabres furent nombreux dans chacun des groupes, la résistance ne fut pas réellement rude ce qui leur permis de reprendre et sécuriser la zone des mains des bandits et de leur main d’œuvre qui l'avaient conquis. Cependant le Sergent et son équipe firent une étrange découverte qui perturba les deux Maîtres ; ils découvrirent un hangar remplis d'armes dont jamais jusqu'à présent aucun de leurs ennemis n’avait fait usage. Après expertise du sergent et du soldat Saffranne il s'avérait que ces armes étaient plus qu'inquiétantes car extrêmement destructrices. Cependant elles ne semblaient pas entièrement fonctionnelle, elles étaient encore à l'état de prototype... une version bêta. Les soldats de l'ordre se chargèrent de faire exploser le hangar par précaution et afin de retirer toute envie à quelques ennemis de reprendre ces positions durement acquise.
 
 
 
Nous avions demandé de rendre cette arme opérationnelle afin d'en disposer au moins d'un exemplaire et non de les distribuer sans autorisations à tous les soldats de l'ordre Sergent !
 
 
 
 
Ce soir je n'étais pas sereins je dois l'admettre... Mais il y avait une raison à cela, le Sergent Shonblaimis avait fait abstraction des ordres et elle avait fait fabriquer plusieurs de ces armes trouvées sur Narshadda, elles étaient maintenant opérationnelles et tous les soldats en possédaient une. Que lui était-il passé par la tête ?! Si jamais ceux qui s'étaient occupés de fabriquer ces prototypes apprenaient cela ils se feraient un plaisir de tout faire pour nous en dérober un exemplaire. De plus je n'aimais pas l'idée que nos soldats aient un tel pouvoir. Ils pouvaient désormais se comporter en machines de destruction. C'est avant de prendre ce genre de décision qu'il faut se questionner sur le but de notre combat, sur nos motivations et sur ce, qui au final, fait la différence entre nous et les impériaux. La barrière entre eux et nous n'est pas si difficile à franchir et j'avais bien peur que cette fois nous étions à deux doigts d’effacer l'unique différence ; dans la mesure du possible nous ne tuons pas.
 
Quoi qu'il en soit ils devaient retourner sur Narshadda afin d'en apprendre plus sur ces armes dans la mesure du possible. Maître Rhyma n'était cependant pas dès leur cette fois-ci. Pour une bonne raison apparemment... Une inconnue se présenta à moi juste avant la mission, elle refusa de donner son nom ce qui était fort étrange de prime abord. Elle m’expliqua être venue nous aider dans notre quête, apparemment envoyé par Maître Cybile. Je doutais de la véracité de ses propos mais comme elle possédait les codes permettant d'entrer dans le Spectre je ne voyais pas comment elle aurait pu se les procurer autrement que par l'intermédiaire du Maître de l'ordre. Je pris la décision de lui faire confiance et de la laisser venir avec nous... Pour tout dire, de l'aide supplémentaire n'était pas de refus. Cependant durant toute la durée de la mission je gardais un œil sur elle.
 
La mission fut un franc succès nous apprîmes que si nous voulions en apprendre plus sur ces armes nous devions nous rendre dans un étrange quartier de cette planète... Le nom ne me revient cependant pas. Pour cause, il s'agissait d'un quartier relativement mal famé... enfin relativement... complètement puisque nous tombâmes sur des impériaux et pire encore sur des siths. La mission se compliqua donc singulièrement, les tirs fusèrent et les cadavres s'empilèrent... Le sang appelle le sang, rien ne se conquis pacifiquement. J'avais horreur de cela et encore pire je devais admettre que sans les armes des soldats nous n'aurions probablement pas survécus. Cela me perturba grandement, nous avions causé un bain de sang et à qui la faute ? Aux impériaux diront les plus fervent serveurs de la république... quant à moi, pour la première fois, je doutais de mon objectif. Quoi qu'il en soit nous découvrîmes que ces armes avaient pour objectif d'équiper des droïdes de combats et des droïdes coriaces je dois dire. Nous en combattîmes un, et malgré le nombre non négligeable de membre de l'ordre présent il nous résista un long moment. Que dire d’un armé entier de tels droïdes ? Cette idée était effroyable. Comment pouvions-nous les contenir ?
 
Ce soir là Leejka, car c'est comme ça que se nommait l'inconnue, apprit pas mal de choses concernant ces droïdes dans un terminal et en parlant à un petit à droïde. Je n'ai pas retenue la moitié de ses explications... J'avais d'autres préoccupations. Je pensais à Maître Cybile sur Illum et aux quelques membres de l'ordre l'ayant accompagné. Je n'étais pas tranquille... saisi d'un mauvais pressentiment. Je doutais…
 
 
Je regardais par-delà le hublot, contemplant ces deux incroyables astres prit dans une danse folle et imposante. Si jeune et si fatigué. Pourquoi avoir choisis cette voie que je ne semble, d'un seul coup, plus apprécier ? Pourquoi devoir toujours refouler ses sentiments. Ne jamais haïr, ne jamais montrer son amour et pour toujours, rester seul, à protéger ceux qui ne le seront jamais... Seul j’entends bien. Je suis si fatigué... ai-je même le droit d'être fatigué ? Ai-je même le droit de refuser un combat, de dire stop, de m'enfuir et d’enfouir mon don, m'en priver et seulement vivre comme une personne banale, comme un individu lambda. Vivre, redevenir l'enfant que j'étais, l'homme que j’aurai du devenir si rien ne mettais arrivé.
Je constate l'on ne choisit pas son destin que tout ce qui se passe devait se passer, Maître Idylodia devait mourir, Maître Cybile devait partir au front, depuis le début de l'univers tout est déterminé, je suis moi-même déterminé...Je ne choisirais pas de mourir et cela me rends malade… je crois que j'ai peur. Je ne devrai pas avoir peur. Je combats pour le bien, j'ai combattu pour Idylodia, puis pour Cybile, j'ai combattu avec les meilleurs et pour les meilleurs. Mais ils ne sont plus là, mort ou loin de moi voir aussi mort sans pour autant que je le sache. Ces personnes à qui j'aurais donné ma vie. Si seulement on m'en avait laissé le choix… La mort aurait dû me faucher moi et non elle. Quel but désormais ?
 
 
****
 
Tous les jours nous avons à faire des choix, que ce soit moi, Maître de l'ordre Revenge of Light ou n'importe quel sith. Devant notre destin nous sommes tous les mêmes... si prévisible... si déterminé. Et me voilà, dans le froid, gelée, par devoir, par choix ? Ou parce que toute ma vie ma conduit à être ici, en cet instant, une suite de causalité. Illum...je suis si loin de mes hommes, si loin de la paix et si près de la mort. J'ai confiance en Istalyr, en Leejka et bien entendu Rhyma...mon fils. En tous les membres de notre ordre. Je ne dois pas oublier qui je suis... malgré la fatigue, malgré le froid, malgré le fait que sois emprisonné sans savoir précisément où, ni dans quel but.
Lorsque je mourrais j'aurais un nom, lorsque que je mourrais je te rejoindrais. Idylodia.
 
****
 

Cela fait longtemps que je n'ai pas vu Maître Istalyr... Maître Cybile non plus d'ailleurs...mère. Depuis la dernière mission sur Narshadda qui fut d'après ce que j'ai entendu, un succès malgré ce que me raconta la dénommé Leejka. Si ses informations sont exactes les temps prochains ne vont pas être faciles.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

avatar
Rhyma

Messages : 668
Date d'inscription : 13/10/2014
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum