Connexion

Récupérer mon mot de passe


Act 2 - Le revenant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Act 2 - Le revenant

Message par Cybile/Grim le Lun 6 Juin - 17:22

La plupart des membres de l'ordre avaient dû être évacués, ou dans le cas contraire n'avaient plus la force de se battre. Les dernières personnes debout faisaient face à la dernière ligne de résistance Révanite qui bloquait le passage du temple. Le combat faisait rage et aucun des deux camps ne semblait vouloir lâcher, leurs idéaux les poussant à se battre, à tuer, pour la bonne cause.
Les uns luttant pour la prospérité d'une république, les autres soutenant un revenant qui leur a promis l'égalité, mais qui n'a pour finalité qu'une prise de pouvoir, dans une éternelle quête de puissance, prêt à sacrifier toute moralité.

Comment en était-on arrivé là ?


Les membres de l'ordre Revenge of light étaient regroupés sur le Spectre. Chacun écoutait les paroles du Maître Jedi Rhyma. Il avait d'étranges et inquiétantes nouvelles en provenance de Rishi. L'un des clans pirates, surnommés « Les lames novas », installés sur la planète était particulièrement actif depuis quelque temps. Il fallait vérifier leurs activités pour s'assurer qu'elles ne m'étaient pas la sécurité de la république en jeu. Quelques heures plus tard après que le vaisseau soit sorti de l'hyperespace, une navette déposait des membres de l'ordre sur ladite planète. Arrivé au village où se regroupaient de nombreux pirates, ils commencèrent à effectuer leur enquête, chacun cherchant à regrouper le plus d'informations possible sur ces lames nova. Le soleil de Rishi semblait pris dans une course folle ne leur laissant que trop peu de temps pour obtenir des informations. Toute fois , alors que l'astre de la planète frôlait le sommet des montagnes environnantes, un sous-groupe de l'ordre découvrit la position géographique de l'un des campements des lames nova.
Décidant de profiter du crépuscule, le Maître Jedi Rhyma mena le groupe à l'entrée du camp. Il demanda discrètement à quelques-uns d'y entrer afin d'en apprendre plus sur leurs activités. Ainsi en évitant, dans la mesure du possible, tout contact avec l'ennemi, ceux envoyés prirent position près d'une console isolée après avoir tué les deux seuls gardes qui y étaient postés et caché leurs corps. Le Sergent Athésuna s'occupa de télécharger le plus de données possible. Dès que cela fut fait, ils se retirèrent tous sur le Spectre.

Le Maître Jedi Rhyma put trouver un registre des transactions effectuées durant toute une année dans le bloc de données. Les ventes d'esclaves étaient nombreuses et plus encore l'étaient celles d'armes. Dans ces dernières il semblait y avoir un client régulier qui faisait l'acquisition de stocks énormes ce qui l'inquiéta. Outre le registre il put trouver la carte d'un second campement, probablement le campement principal où se trouvaient les chefs du clan. Le temps de planifier une nouvelle opération et les membres de l'ordre foulaient à nouveau le sol de la douteuse planète.

Après des heures de marches dans la dense forêt équatoriale qu'abritait Rishi, ils trouvèrent enfin le campement. Le Maïtre Jedi Rhyma accompagné de Maître Byntak pénétra discrètement dans le camp en tant qu'éclaireur. Pendant ce temps, couvèrent par l'escouade de l'ordre, commandé par le Lieutenant Alshindara, le Maître Jedi Istalyr se concentrait, écartant toutes pensées de son esprit. Les minutes défilaient et les deux manipulateurs de la force ne se montraient toujours pas. Istalyr s'apprêtait à donner l'ordre de rentrer dans le camp lorsqu'enfin, sortant des hautes fougèrent, les éclaireurs les rejoignirent.

« - Alors, qu'est ce que ça a donné ? demanda Istalyr.
- Il semblerait que le campement soit extrêmement gardé et dirigé par trois ou quatre têtes pensantes. Répondit Rhyma.
- Étonnant pour un simple campement de pirates… Bien, que faisons-nous ?
- L'escouade se chargera de sécuriser la zone, quant à nous, nous nous chargerons de mettre la main sur ces dits chefs, on les interroge. Pour la suite de l'opération, on verra après selon ce que l'on aura pu apprendre ».

Alors que les premières étoiles faisaient leur apparition, l'ordre était donné d'attaquer le camp. Pris par surprise, la résistance ne fut pas rude, en une heure le campement était aux mains de l'ordre et les chefs à leur merci. Mais, entraîné, aucun ne parla à propos de ce mystérieux client régulier qui leur commandait tous ces stocks d'armes. Toute fois le Maître Jedi Istalyr entra dans un vaisseau par lequel l'un des chefs avait espéré prendre la fuite. Ce dernier avait reçu un message récent qui semblait indiquer que les commandes avaient été passées par des « Révanites » ce qui perturba Istalyr. Il avait lu de nombreux écrits sur Revan, tout jedi connaissait ce nom… Mais des Révanites il en avait seulement entendu des rumeurs, une ancienne secte soutenant les idéaux de Revan, mais Istalyr la croyait disparue depuis bien des années. Il ressortit du vaisseau et fit part de sa découverte à Rowan, au Maître Rhyma et au Maître Byntak. Tous semblaient perdus… Entendre parlé de Revan quelques III siècles après qu'il ait disparu était perturbant. Toute fois Rowan avoua avoir avoir aperçu un Jedi qui semblait faire du recrutement dans une cantina de Rishi, et il était fort probable que cela ne soit pas sans lien.

Suite à cela les membres de l'ordre se retirèrent du campement dévasté et s'en allèrent en direction du village ou se trouvait la cantina. La nuit était bien entamée et il y avait de fortes chances que si recrutement il y avait il se ferait tard. Une fois arrivé, une groupe composé des Maîtres Rhyma, Istalyr, Rowan ainsi que du Capitaine Sandreth, déguisés en civils grâce à des vêtements achetés à des marchands du village pénétrèrent dans la cantina. Le Capitaine Sandreth, chef du cartel de l'ordre, était à son aise dans ce lieu ce qui permit au groupe de ne pas éveiller les soupçons. Après quelques minutes ils purent apprendre que quelqu'un était bien en train de faire du recrutement. Assis dans un coin de la salle, il s'adressait tout bas à trois personnes, qui semblaient captivées, comme s'il semblait tenter de les endoctriner. Le groupe se dirigea dans sa direction, les voyants arrivés, l'individu encapuchonné prit aussitôt la fuite par la porte de derrière. Heureusement le Lieutenant avait dispersé l'escouade autour de la cantine de manière à couvrir le plus de surface possible. Ainsi lorsqu'il mit le pied dehors il fut retenu par le soldat Berno bientôt rejoint par le Sergent Herof. Bien qu'ils ne lui résistèrent pas bien longtemps, cela permit à Rowan de les rejoindre et de stopper l'individu dans sa course. Rejoint par le reste de l'ordre il fut désarmé et le Maître Byntak se chargea de lui enlever sa capuche. C'est sous l'étonnement de tous que le Jedi Akarden, membre de l'ordre, lança un regard noir au groupe.


Le prisonnier avait été mis en cellule sur le spectre. Tout cela était perturbant. Personne ne savait vraiment quel était le but réel des révanites toute fois le Jedi Akarden, considéré désormais comme traître, devrait rester en cellule le temps qu'un interrogatoire est lieu et qu'il s'explique de son acte. Peut-être détenait-il même la clé de toute cette histoire. En y réfléchissant bien tout ce qu'on pouvait dire, c'est que les révanites étaient une secte osant utiliser autant le côté lumineux de la force que son côté obscur, et qui ne cherchait pas à faire de distinction entre ses membres. Mais c'était trahir les principes de l'ordre Jedi que d'user de la puissance que fournissait la colère. Pouvait-on par conséquent encore considérer Akarden comme Jedi ?

Quelques jours après que le Jedi Akarden ait été enfermé au QG de l'ordre, un attentat avait lieu en son sein. Un cyborg à l'image du soldat Masnee se faisait exploser blessant de nombreuses personnes. C'est ainsi que le Maître Jedi Istalyr, tout comme d'autres membres de l'ordre, vit son corps recouvert par de nombreuses brûlures du second degré et qu'il se fragmenta l'épaule droite. À son réveil, il se trouvait dans une cuve de kolto. Lorsqu'il en sortit ce fut pour apprendre qu'un second attentat avait eu lieu sur le spectre. Le soldat phagalior y avait fait exploser une bombe, il fut exécuté plus tard pour cet acte. Alors que l'ordre était désordonné, perturbé par les derniers événements, Istalyr prit la décision d'interroger le Jedi Akarden pendant que d'autres enquêtaient sur les attentats.


Le Maître Jedi put constater qu'il ne pouvait juger coupable Akarden pour les idéaux qu'ils l'avaient poussé à agir. En effet, il voyait dans l'ordre de Revan un groupe acceptant tout le monde, toute personne pouvant servir en fonction de ses capacités, ou il y régnait une forme d'égalité, un groupe dans lequel on ne vivait plus égoïstement. C'était plus que tentant ,il faut l'avouer, si seulement il n'y avait pas cet aspect du côté obscur. Personne ne peut le maîtriser sans que cela le pousse dans une quête désespérée de puissance et de pouvoir. De cela le Maître Jedi Istalyr en était convaincu. Il parla longtemps avec Akarden, cherchant à le comprendre pour mieux le convaincre et petit à petit cela semblait marcher.

Une heure après que l'interrogatoire ait commencé le Jedi Akarden avouait que l'objectif des Révanites était de détruire l'empire, du moins c'est ce qu'ils lui avaient dit. Il ne savait pas comment ils comptaient s'y prendre, toute fois la commande de toutes ces armes ne mentait pas. Ils allaient mettre la galaxie à feu et à sang pour battre l'empire… puis la république ? L'heure était grave, il fallait agir avant qu'ils en aient le temps, mais l'ordre avait subi deux attentats, de toute évidence il n'était pas prêt à faire face à cette nouvelle menace. Akarden finit par lâcher que d'après ses informations le gros de leur armée était basé sur la quatrième lune de Yavin.

Après cet aveu qui semblait sincère, Istalyr décida de retirer le collier qui bloquait l'utilisation de la force du Jedi. Cependant dès que ce fut fait ce dernier usa de cette dernière pour étrangler le Maître Jedi jusqu'à qu'il perdre conscience, ce dernier n'eut pas la force de résister suite à ses précédentes blessures qui l'avaient grandement affecté. Pendant ce temps le Jedi Brancem attaquait de même les autres membres de l'ordre présent pour venir aider le Jedi Akarden à s'évader. C'est ainsi que lieutenant Athésuna, le capitaine Alshindara, le Général Hagohi furent mit hors d'état de nuire. Et c'est ainsi que les deux Jedis prirent ensemble la fuite.

Istalyr était fatigué de ces combats qui semblaient n'avoir jamais de fin, lorsque l'un se terminait un autre prenait sa place, et dans l'obscurité une autre menace grandissait, bientôt elle serait prête à agir, à attaquer, et les uns après les autres, à les tuer. Il était fatigué et il se sentait de plus en plus seul et désespéré, le Maître Jedi Rhyma ne répondait pas à ses messages, ou était-il ? Que faisait-il ? La Maître Cybile était prise dans des réunions interminables au sénat. Par ailleurs, d'autres préoccupations plus personnelles le tiraillaient. Yavin… Il était tant d'aller réellement voir ce que ces Révanites préparaient.

Tandis que le Maître Jedi se renseignait sur l'ordre de Revan l'enquête sur les deux attentats avait avancé. Il fut appelé à se joindre aux membres disponibles afin d'aller arrêter l'investigateur de ces crimes. Le Maître Jedi ne chercha pas à en savoir bien plus sur cette histoire, il faisait entièrement confiance à Maître Vilégane qui s'occupait de l'opération. Depuis le départ de Maître Cybile, c'est elle qui avait pris les commandes de l'ordre. Il semblerait qu'un sith soit à la l'origine de ces attaques et qu'il retienne prisonnier le véritable soldat Masnee, et la famille de Phagalior, le soldat que notre ordre avait exécuté après son attentat bien que ce dernier semblait, au final, ne pas avoir eu le choix. Ledit sith se terrait au quartier rouge, sur Nar Shaddaa. Maître Vilégane conduit les membres de l'ordre ayant répondu présent jusqu'à lui. Mais une fois devant ce dernier un étrange spectacle les attendait. Les Jedis Brancem et Akarden étaient déjà sur les lieux en train de se battre contre le sith. Tandis qu'ils en venaient à bout, le soldat JackMarcel se dirigea en direction du soldat Masnee, présente, tout comme la famille du soldat Phagalior, et blessée. Le reste de l'ordre pendant ce temps encerclait les deux Jedis, près au combat. Mais ce dernier n'eut pas lieu. Brancem et Akarden avaient mis la main sur le sith dans l'espoir de montrer leur fidélité à l'ordre, cherchant probablement une forme de rédemption. Après une longue discussion le Maître Vilégane finie par leur accorder son pardon et à les accepter à nouveau dans l'ordre bien qu'ils seraient tenus à l'oeil durant les jours qui allaient venir.



Quelques jours étaient passés depuis la réintégration des deux Jedis et tout semblait bien se passer. L'enquête sur les Révanites n'avançait toute fois pas bien vite malgré les efforts d'Istalyr. Il n'avait plus beaucoup de choix. Un jour il finit par envoyer un holo au soldat Berno lui donnant rendez-vous sur Tatooine. Ainsi c'est en toute discrétion que les deux membres se rejoignirent sur la planète. Istalyr, qui avait confiance en Berno malgré ses actes passés, demanda alors au soldat s'il accepterait d'entrer en infiltration au sein de l'ordre de Revan. Il lui précisa que cela serait dur, qu'il devrait tacher de se convaincre qu'il était quelqu'un d'autre ,que s'il acceptait le soldat Berno n'existerait plus et ainsi il ne devrait entrer en communication avec personne à part lui en venant tous les cinq jours ici même. Le soldat accepta la délicate mission, le Maître Jedi lui expliqua alors comment entrer en relation avec les Révanites, information qu'il avait obtenue de sa longue enquête, puis il quitta le soldat.

Quelques jours plus tard, Maître Vilégane donnait rendez-vous au Maître Istalyr au QG de l'ordre. Elle lui révéla son intention d'envoyer les Jedis Akarden et Brancem sur la quatrième lune de Yavin afin qu'ils s'occupent de couper les systèmes de communications et de placer des explosifs sur les lieux d'alunissage et sur les vaisseaux présents. Ils avaient en effet la position de l'un des campements Revanite grâce aux informations livrées par le soldat Berno qu'Istalyr avait transmises tout en cachant à tout le monde d'où provenait cette information. Ainsi les deux Jedis partirent en direction de Yavin. Dans plusieurs jours aurait lieu le débarquement de l'ordre et il ne restait plus qu'à espérer qu'Akarden et Brancem aient réussi leur mission.

La navette déposa les membres de l'ordre légèrement au sud d'un campement révanites. Dirigés par les Maîtres Vilégane et Istalyr ils longèrent discrètement le bord de ce dernier. Les Jedis Brancem et Akarden les attendaient plus au nord. Seulement le campement était extrêmement gardé et ils finirent par se faire repérer par des fervents protecteurs de l'ordre de Revan. L'escouade resta donc en arrière tâchant de retenir ceux qui arrivaient le temps que les Jedis retrouvent Akarden et Brancem. Ce qui ne fut pas aisé, le combat fut rude et acharné, et quelques membres furent blessés durant l'opération. Ils parvinrent toute fois à s'extraire de la situation précaire et à appeler une navette pour qu'elle vienne les récupérer. Il fallait renoncer à l'attaque. Le capitaine Alshindara, les soldats JackMarcel et le soldat premiere classe Jag'Dolius s'équipèrent de tenues Révanites prises sur ceux qui avaient pu être tués. Ils devraient chercher à s'infiltrer dans le camp, de cette manière le retour de l'ordre serait plus simple avec des hommes pouvant intervenir sur place, leur facilitant ainsi l'arrivée. Les autres membres quant à eux repartaient en attendant un moment plus propice.

La mission fut accomplie par les trois soldats et l'ordre pu alunirent sans difficulté dans une zone qu'ils avaient préalablement dégagée. Le Maître Jedi Istalyr découvrit ainsi que le Général Hagohi avait rejoint les soldats avant leur retour sur la lune pour leur venir en aide. Mais il avait été blessé et repartit donc avec la navette qui venait juste de déposer les renforts.


Pendant ce temps l'ordre prit d'assaut un campement Révanite qui se trouvait devant un temple dans lequel Revan devait se terrer. Ils percèrent ses défenses et s'occupèrent de ceux qui le dirigeait, le Maître Jedi Byntak, qui fut touché, avait la jambe en sang et due à son tour évacué. Le soldat Berno fut retrouvé dans un épouvantable état, proche de la mort. Mais il fallait continuer malgré tout. C'est ainsi que les éprouvés de l'opération se retrouvèrent devant la dernière ligne de défense qui protégeait l'extérieur du temple. Le combat fut d'une extrême violence et la fatigue leur empêcha d'en finir rapidement. Plus la bataille durait, plus les résistants étaient avantagés. Toute fois ils parvinrent à les achever. Les renforts purent se poser en toute sécurité et encercler le temple. Tandis que le siège commençait, les membres de l'opération retournèrent sur le Spectre afin de s'occuper des blessés et de se reposer avant l'affrontement final.

Ce dernier eut lieu plus tôt que prévu. Revan n'attendit pas que l'ordre prenne le temple d'assaut. Il fit une sortie avec ses sbires pour tenter de fuir la lune de Yavin. Il massacra sur son chemin tous les soldats qui étaient restés sur place. Ils n'étaient pas de taille à les affronter, et le combat engageant les deux parties fut un massacre. Apprenant rapidement la nouvelle l'ordre envoya les quelques hommes qui avaient encore la force de se battre. Ainsi une partie de l'escouade Phénix et quelques Jedis se rendirent sur la lune pour la troisième fois. L'objectif était simple ; trouver les navettes du campement vers lequel se dirigeait Revan et les détruire avant qu'il n'ait le temps de les atteindre. Les vaisseaux de la république et de l'empire n'auraient alors plus qu'à bombarder la planète pour mettre fin à sa misérable vie.


À peine la navette fut-elle posée que le groupe fut attaqué par un droïde de combat. Ses boucliers étaient puissants et il fallut longtemps pour qu'ils finissent par l'abattre. Malheureusement tout ce temps perdu diminuait grandement leur chance d'arriver avant Revan aux navettes. D'autres troupes de son ordre arrivèrent et firent feu sur le petit groupe d'opération. Quelques blessés étaient déjà à déclarer lorsqu'ils purent enfin avancer en direction du campement. Toute fois avant qu'il n'ait pu l'atteindre HK-47 vint s'opposer à eux afin de donner le temps nécessaire à son Maître pour qu'il s'échappe. Ce droïde assassin était extrêmement puissant et il ne fut pas aisé de le vaincre, et encore une fois des membres de l'expédition furent touchés. Il semblait si acharner, déterminé, et il fut particulièrement violent, mais ils finirent par le mettre hors d'état de nuire.

Il semblait ne plus y avoir d'obstacle entre eux et les navettes qu'ils avaient pour mission de détruire. En effet plus ils approchaient du campement plus une forte odeur se dégageait ; plus ils avançaient plus le nombre de cadavres recouvrant le sol devenait important, si bien qu'une fois sur place, ils leur semblèrent que le sol était entièrement recouvert de ces corps inertes. Les restes encore chauds d'une bataille qui avait dû être d'une violence inimaginable. Les Jedis quant à eux étaient perturbés par la présence de Revan qu'ils ressentaient. Un silence mortifère régnait en maître sur les ruines de ce qui avait été un jour une base Révanite. Le groupe se sépara pour pouvoir atteindre toutes les navettes. Ils n'eurent pas à combattre davantage dans le campement. Mais l'un des groupes composés du Capitaine Alshindara et des Maîtres Jedis Byntak et Istalyr tombèrent sur Revan qui, dos à la navette, les regardait calmement arriver. Il ne cherchait pas à s'enfuir.

Son discours prononcé sur un ton étrangement envoutant affectait particulièrement les deux Jedis. Comment rester indifférent à des sujets tel que la discussion d'une paix d'une égalité utopique, après la vie de combat qu'avait été la leur, après avoir perdu des proches, après avoir tué, contemplé ces corps qui pourraient tout aussi bien être leurs victimes ? Les paroles de Revan résonnaient en un écho infini. Le petit groupe ne vit pas que les autres membres de l'ordre les avaient rejoints et qu'ils écoutaient, méfiants, le poison qui sortait de ce puissant personnage. Il ne restait plus beaucoup de temps à tenir, mais si Revan voyait qu'il ne pourrait pas les corrompre il risquerait de prendre la navette et de laisser derrière lui des centaines de cadavres qu'auraient alors rejoints les membres de l'opération. Ainsi la Maître Byntak prit les devants en se préparant à affronter Revan. Voyant ce qu'elle préparait les autres Jedis présents se préparèrent à la soutenir dans son action. Mais le revenant balaya l'attaque commune qu'ils avaient préparée comme s'il n'avait eu à faire qu'à celle d'un simple padawan.

Il scruta chacun des membres présents et son regard semblait les transpercer de part en part. Ses yeux restèrent figés sur la padawan de la Maître Byntak, Felys. Il s'approcha d'elle, mais sa Maître s'interposa, il s'arrêta un instant, puis d'un simple mouvement de main la propulsa contre un arbre qui se trouvait à quelques mètres. Puis il finit ce qu'il avait commencé, il était si proche de Frelys désormais qu'elle aurait entendu un simple murmure émaner de sa bouche.
La padawan avait, semblait-il, capté toute l'attention de Revan. Le Maître Jedi Istalyr considéra que la situation était inespérée ; le puissant personnage lui tournait le dos et semblait ne pas être sur ses gardes. Istalyr sauta dans sa direction, sabre en avant guidé par sa colère que Revan avait réveillée. D'un gracieux mouvement, ce dernier sortit son sabre et se retourna en tranchant de ce fait le cou d'Istalyr et se concentra de nouveau sur Frelys. Il n'avait eu aucun changement de comportement avant et après son meurtre ce qui montrait que cet acte était devenu pour lui une habitude, presque un réflexe, personne ne pouvant rivaliser avec lui il ne craignait personne. Était-il seulement encore un être vivant ? Il fit demi-tour et sans se retourner entra dans la navette épargnant la vie du groupe, comme s'ils ne valaient pas la peine qu'il se fatigue davantage. Les membres étaient désespérés, tout cela pour rien, il prenait la fuite. Toute fois de nombreux tires fusèrent en provenance du ciel dans sa direction explosant ainsi la navette dans un feu d'artifice qui exprimait tous les sacrifices qu'ils avaient dû faire pour en arriver là.


C'était terminé, ils avaient réussi, ensemble, et Revan n'était plus qu'un souvenir, un simple personnage qui comme tant d'autres avant lui avait tenter de s'emparer de la galaxie. Le temps était venu de se reposer, un jour, peut-être un peu plus, de panser ses blessures, de faire son deuil, de tourner une page de l'histoire. Bientôt les combats reprendront, toujours plus violents, toujours plus cruel et tôt ou tard la république tombera, emportant avec elle ceux qui l'auront protégé.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

@Arkon699
avatar
Cybile/Grim
Maitre de Guilde

Messages : 1436
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 36
Localisation : 03260

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum