Connexion

Récupérer mon mot de passe


Act 1 - Chapitre 8 : La descente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Act 1 - Chapitre 8 : La descente

Message par Cybile/Grim le Jeu 30 Juil - 10:58

La main de l’empereur étant mis hors-service, Idylodia était libre de sortir de nouveau. Elle décida donc de partir voir Sophialina au repaire du cartel. La contrebandière n’était pas présente, donc Idylodia décide d’aller voir a la cantina de la promenade inferieur de la planète. Lieux où Républicains et Impériaux sont les bienvenues. Seulement il y a une ambiance très pesante. Impériaux et Républicains se regarde en chien de faïence.
A son arrivée dans le bâtiment, Idylodia balaya toutes les personnes présentent. Essayant de trouver Sophialina. Elle était  sur une table tout au fond de la pièce, seule, un verre a la main. Idylodia avança en sa direction. La contrebandière lui fit signe de ne pas s’approcher et lui montra un groupe de personne à l’opposé d’elles.
Le groupe était visiblement en discutions, la main sur les blaster et sur les sabres laser. Ça n’allait pas tarder de chauffer. Des Sith et des contrebandiers se disputer la procession de la serveuse. Une des contrebandières se dirigea vers Idylodia et dit.
Zalli : Bonjour Maitre Idylodia, que faites-vous ici ?
Idylodia : Bonjour Zalli, Je suis venue voir Sophialina, et vous ?
Zalli : Je suis ici pour remplir une mission pour la maison Organa. La serveuse que vous voyez est en faite *se mis à baisser le ton* la princesse d’Aldérande, Héritière légitime du trône d’Aldérande.
Idylodia : Et que fait elle ici ?
Zalli : Elle est en exile pour se cacher de la maison Thul, qui à  aujourd’hui le contrôle de la planète. Car ils veulent la kidnappée pour demander sa libération contre rançon. Je ne vous demanderai qu’une chose. N’intervenez pas s’il vous plait. Ceci ne concerne en rien l’ordre, et je ne veux pas l’impliquer dans cette mission.
Idylodia : pourquoi cela ?
Zalli : j’ai mes raisons
Idylodia : Très bien, je n’interviendrai pas, sauf si vous me le demandez. Sachez simplement que je reste ici un moment, donc si vous voulez, n’hésitez pas.
Zalli : Merci maitre, j’y retourne avant que ça partent en tuerie général.
La maitre Jedi s’incline donc devant la contrebandière en guise de Salue et se retourne vers Sophialina
 
Sophialina : Bonjour Idy, comment vas-tu ?
Idylodia était la mère par adoption de Sophialina ainsi que Hagohi, le frère de Sophialina.
Idylodia : Bonjour Sophia, Je vais très bien, enfin devrais-je dire beaucoup mieux. Je peux marcher et j’ai retrouvé presque tous mes reflexes. Mais ça fait du bien de voir du monde et de sortir. Et toi comment vas-tu ?
Sophialina : je vais bien merci. Oui je me doute que cela devait être lourd de rester enfermé après ces blessures. Que me vaux l’honneur de t’avoir en ma compagnie ?
Idylodia : J’étais venue te voir pour changer d’air et voir comment tu t’en sortais avec le cartel.
Sophialina : ça va, le cartel des Hutt fond pression sur mes protéger pour prendre le contrôle de notre marché, mais je m’en sors plutôt bien. Carm et Chléo se charge d’eux, moi je m’occupe des modalités pour que notre marché s’enrichisse.
Idylodia : bien je suis contente, mais ….
Un tir de blaster vint se mettre sur le mur juste sur la droite de Sophialina. La contrebandière mis les mains sur ces Blasters prête à faire feu. Idylodia se retourne, mains sur les sabres et observa la scène.
Deux Sith était en train d’attaqués deux contrebandiers, le combat fut acharné. Zalli pris le bras de la princesse et tenta de se retirer pour la mettre en sécurité. Idylodia regarda sa fille et lui fit signe de se retirer a l’extérieur de la cantina, car ça n’allez pas tarder à chauffer. Les deux femmes se mirent en route pour sortir.
Juste avant de sortir de la pièce, elles croisèrent Cyraxe. Ils discutèrent brièvement pour expliquer se qui était en train de se passer dans la cantina. Les trois personnes sortant de la cantina, croisèrent deux Sith qui prirent a partie Cyraxe ainsi que la Mirialan.
Les noms d’oiseaux sortaient de toute part. Et les deux Sith lancèrent à plusieurs reprises des insultes afin de motiver les deux jedi à répondre par les sabres lasers. Les jedi tinrent un moment jusqu’a se que l’un des deux Sith sortie sont sabre laser et se jeta sur la maitre jedi. En quelque coup, la Mirialan était à terre et Cyraxe essaya de raisonner le Sith par la diplomatie. Il réussi tant bien que mal à faire fuir les deux Sith et appela a l’aide pour amener la Mirialan au Qg de l’ordre sur Coruscant de toute urgence. Quelque personne dans la cantina connaissaient Idylodia pour sa gentillesse et sa bienveillance. Ils prirent le corps inerte pour la mettre en sécurité. L’un deux étaient médecin, il commença à faire un point sur son état de santé. Elle était toujours en vie, mais les blessures étaient assez importantes.
Le voyage se passa sans encombre jusqu'à l’infirmerie de l’ordre. Les médecins prirent la décision de la mettre dans une cuve de kolto, mais Cyraxe senti que la force d’Idylodia était en train de diminuer et de la quitter. Le Sith au sang pur décida de se mettre a genoux et de se concentrer.*
Un halo rougeâtre entoura à présent le jedi. Il était en train de réaliser un rituel Sith, mais le but n’était encore pas connu des médecins de l’ordre. Au bout d’une heure et demie  le Sith tomba à terre et Idylodia se réveilla. Ca vie n’était plus en danger. Mais l’état de Cyraxe était devenu très faible. Les deux jedi étaient allongé sur les lits du centre médical de l’ordre.
Pendant plusieurs semaine, l’état des deux jedi n’évoluer pas trop. Puis un jour, où tout le monde était au Qg pour une réunion extraordinaire, Idylodia se leva pour aller rejoindre tout le monde. Elle vit Cyraxe, allonger sur le lit et commença à s’interroger sur la raison de sa présence ici. Elle sortie de la salle  et partie rejoindre la réunion. Tout le monde était heureux de voir la Maitresse suprême de l’ordre debout. On l’aida à rejoindre son trône.
Après quelques jours Cyraxe se réveilla également et se fut la fin de se mauvais épisode. Idylodia avait repris des forces. Une longue discussion entre les deux jedis.
-          Idylodia : Bonjour mon ami, comment vas-tu ? pourquoi es-tu allonger depuis des jours ? qu’as-tu fais ?
-          Cyraxe : Bonjour, je suis content de voir que tu vas mieux et que mon rituel a fonctionner
-          Idylodia : Ton rituel ? qu’as-tu fait ?
-          Cyraxe : J’ai exécuté un rituel pour te donner de ma vitalité, car tu étais en train de mourir. Et je ne pouvais pas le permettre.
-          Idylodia : se rituel et de quel origine ?
Le Sith baissa la tête et pris un ton grave.
-          Cyraxe : Sith
-          Idylodia : comment ? tu as lancé le rituel Sith qui divise ta vitalité pour faire de nos deux vie, une seule et unique ? c’est très dangereux et cela veux dire que si l’un de nous meurt, l’autre meurs également. Je ne peux cautionner cela. Je veux que tu casses se rituel !
-          Cyraxe : Je ne peux le défaire, une fois que le rituel est fait, on ne peut le casser.

La Mirialan était abasourdi par se qu’elle venait d’entendre. Ça vie était en liens avec celle d’un Sith. Il lui faudrait alors vivre avec se Sith pour le restant de ces jours.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

@Arkon699
avatar
Cybile/Grim
Maitre de Guilde

Messages : 1436
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 37
Localisation : 03260

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum